Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
100etikt

J'écris un peu, beaucoup et parfois passionnément.

Retour aux pyramides

 

"Comme si c'était l'épilepsie, ça secoue sur du Makossa
Défilé de filles épilées, embrouille (Hé ! Mais c'est ma go ça !)
Des bouteilles de Whisky se cassent comme dans les saloons
(On dirait une scène dans Platoon
C'est la merde frère)

J'ai de la force pour les frères, où est mon trône ?
Retour aux pyramides, nique les clones
J'ai de la force pour les frères, les étoiles, mes seules guides
Retour aux pyramides après des siècles"
 

(Retour aux pyramides, X men, 1997)


Ce texte de rap super bien écrit avec une instru de dingue résume bien nos nos vies diurnes, nocturnes ainsi que nos vies tout court. Toute une époque

Ces soirées, après- midi pendant lesquels la violence planait toujours au- dessus de nous, je ne les aurais ratés pour rien au monde, à écouter et surtout danser sur du hip- hop, de la musique caribéenne, africaine, de la funk et de la soul.
J'étais dans mon élément. Plus j'avancerai dans mes études,  plus ceux qui me ressemblent (socialement, culturellement, urbainement et littéralement  parlant ) se feront de plus en plus  rares. Sortir pour me retrouver avec "les miens" deviendra viscéral.

Règlements de compte, bagarres pour un regard, à cause d'un verre en trop ou d'une femme ne nous empêcheront  pas de danser jusqu'au bout de la nuit.

Dans ces soirées, après- midi je n'ai rien à prouver, je n'ai pas besoin de montrer patte blanche, je suis complètement moi et j'oublie tout : le quartier, les galères, l'école, les jugements en tout genre.


Nous sommes "jeunes, coupables et libres".
Nous frôlons la mort pour mieux nous sentir en vie.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article