Le graffiti un art qui me parle

Publié le 28 Juillet 2009



Le graph s’est imposé à moi, je vous parlerai du graph, du tag « hip hop », sinon on peut remonter aux grottes de Lascaux.

Le graph représente une culture peu ou pas comprise, une époque, un mouvement, un truc marginal et c’est là que cela me parle, car pas accepté par la majorité, surtout pas considéré comme un art (en même temps qui sont ces personnes qui choisissent de dire que telle ou telle chose relève de l’art en plus si elles n’ont jamais passé le périph…).

C’est aussi une revendication, une réponse aux messages politiques et publicitaires. Une certaine frange de la population sera plus concernée que d’autres par cet art car c’est un peu leur vie cette façon d’être mis de côté, montré du doigt, diabolisé.


 






Le graph avait souvent un but politique, social, ou géographique ainsi marquer son territoire pour les bandes rivales, de Paris à New- York, c’est l’exemple des Bloods et des Crips, des gangs tristement célèbres de Los Angeles. Le graph, le tag c’est aussi le culot de signer dans des endroits publics et difficilement accessibles.

La culture Hip Hop a permis de s’affronter de manière plus pacifique, notamment à travers la danse via les battle, les défis, à travers le rap via les clash (mais je n’oublie pas la mort De Biggie et Tupac) a propos de clash si vous en êtes friand  matez  ça: http://start1g.ovh.net/~versusle/teasers.html bien évidemment à travers le graph. Ces moyens ont permis de montrer des énergies positives, de contenir sa colère envers une société qui ne vous comprend pas forcément en exprimant ses pensées d’une manière différente. Culture urbaine car  ce sont des mouvements  issus de la rue, qui englobe toutes ces disciplines.;
et

 

 





Considéré comme du vandalisme pour certains et pour d’autres comme moi un art à part entière, même si il est clair que je tirerais la tronche si je voyais ma maison tagguée. Les tags sur les métros et trains (comme celui pris en photo ci- dessus à Rome), je trouve que c’est une véritable tuerie, je ne pourrais pas vous expliquer pourquoi. D’ailleurs l’art c’est assez difficile à expliquer, c’est plus quelque chose que l’on ressent (faux me diront certaines personnes car nous sommes socialement conditionnés à aimer certaines choses ou non), la preuve, je n’ai pas pu m’empêcher de prendre en photos les graffitis qui m’ont plu, alors qu'on se trouvait à Rome!!!! Je trouve les graffitis très beaux. Le succès des graphs est grandissant car ils s’invitent dans nos maisons sous forme de stickers, certains vont même jusqu’à tagguer un mur de leur maison, c’est ce qu’on appelle le tag décoratif et le graffiti décoratif.

 

 

 

 








Je vous laisse en partageant un peu avec vous cette culture urbaine, en vous mettant Guru de Gang Starr avec DJ Premier un son qui m’a fait et me fait toujours trippé grave « you  know my steez », des extraits de vidéos de films qui m’ont marqué car décrivaient une époque , une culture, les années 80 dans Beat Street et Break street 84, la violence dans Colors  (pas de vidéo pour celui- ci) et pour finir Kery James un rappeur, qui délivre des messages dans lesquels je me sens complètement concerné et que j’ai toujours aimé même quand son rap était hardcore.

J’ai vu le film Break Street 84 au moins 100 fois sans rire, la première fois que je l’ai vu je me la pétais au collège du genre tu ne connais pas « break street 84 anlala t’es pas un(e) vraie toi »  sous entendu pas un vrai mec ou meuf de la street !!! Pardon j’étais si jeune… J’oubliais je connais un mec qui fait des trucs qui déchirent, V. si tu me lis, j’attends que tu me fasses un super truc.

Bon pour ceux et celles qui n’ont pas compris un traître mot de mon histoire il y a « la  culture urbaine pour les nuls » a priori je plaisante mais ne sait on jamais !!!! Est- ce que cette culture certes différente vous parle?










Sinon un bon début l’exposition « Né dans la rue » qui se déroule du 7 juillet au 29 novembre 2009, à la fondation  Cartier, qui expose des tags et graffitis.

Je vous invite également à voir le blog de Dani qui donne son point de vue sur ce phénomène et sur l’expo.

 

Gang starr "you know my steez" (1998)

 

 

 


break street 84 (titre us Breakin)


Beat street (1984)

 

Kery James "je représente"

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rédigé par Fool

Publié dans #Event

Repost 0
Commenter cet article

lau-ra 01/08/2009 15:07

j'aime bien aussi mais pas n'importe où et n'importe comment! j'adore ceux sur les trains. du moment que la fenêtre n'est pas peinte je trouve ça beaucoup plus gai! dans la rue n'importe où c'est un peu du vandalisme je trouve mais dans ma ville, plusieurs buuildings sont peints ou taggués et on a même pu voter pour le prochain tag parmis une 15zaine d'artistes participants. c'était une super chouette idée!

Fool 31/07/2009 20:54

Dany@ lol c’est vrai que cela donne un côté acidulé dans ces moments là

Steph@ moi aussi j’aimerais bien mettre 1 de ses 4 un truc sur un mur (des toilettes au pire si je n’ai pas les c… nécessaires) un tag ou graffiti

Eve.G@ je te comprends pour ce qui est du graffiti en même temps cela demande généralement plus de travail et donc le résultat est en conséquence beaucoup plus grandiose

Margareth@ c’est vrai que cela peut relever du vandalisme par contre gratuit je ne sais pas si c’est systématique l’exemple connu « le n…la police » décrit souvent un malaise entre la police effectivement et une certaine population

margareth 31/07/2009 14:06

De même que tout dessin ne relève pas de l'art, la plupart des graphs et tags relèvent davantage du vandalisme gratuit, et je dirais "facile". Toutefois il est vrai que certains, plus élaborés et réfléchis sont de véritables oeuvres. Il m'est arrivé de regretter de n'avoir pas mon appareil photo sous la main. Il est dommage aussi qu'ils soient gâchés souvent par des barbouillages sans intérêt qui viennent s'y surajouter.

Eve.G 30/07/2009 13:51

C'est drôle quand j'ai vu tes photos je me suis dit "oh ça me fait penser au métro à Rome"
ah ah oh oh

Sinon j'avoue je suis plus réceptive aux graphs qu'aux tags.
Je me trompe sûrement peut être (:)), mais c'est vrai que je trouve le tag un peu facile.
répéter une "signature" plein de fois au même endroit je n'ai pas compris où commençait l'art et où finissait le vandalisme.

pour autant j'ai de l'admiration amusée quand je découvre un tag dans un endroit complètement inaccessible je me dis ouaou comment ils ont fait ?
mais sur les murs ou sur les portes je suis moins fan.

Quand aux graphs, là c'est complètement l'inverse, je serais pour que tous les métros deviennent des "toiles" à peindre, même si ça ferait un peu NY dans les années 80!

Mais j'ai vu plusieurs fois des mecs qui faisaient des vraies "fresques" en bas de chez moi, là je suis estomaquée par leur talent.
suis pas très claire moi en ce moment! sorry!

Steph 30/07/2009 12:30

Moi aussi j(aime les graffitis les tags avec mon chéri on a décidé de coller un tag sur un mur de la cuisine en hommage à cette culture urabaine que nous aimons tant cela me plaît de découvrir tes goûts encore une fois différent que tu affches haut et fort j'adhère complètement...j'oubliais les photos sont belles